Voici comment votre cerveau change physiquement lorsque vous consommez du curcuma entier

Le curcuma est souvent considéré comme une sorte d’épice « miracle », et ceci est corroboré par les plus de 600 bienfaits sur la santé confirmés expérimentalement.

Cela est en grande partie attribué à la curcumine, mais saviez-vous que le curcuma entier pouvait en fait favoriser la régénération cérébrale ?

Et ce n’est pas seulement dû à la curcumine, comme on pouvait s’y attendre !

Un bienfait négligé

gingembre

Le turmérone aromatique est un composé liposoluble du curcuma qui a été étudié par les chercheurs de l’Institut de Neurosciences et de Médecine, situé à Julich en Allemagne, pour ses effets sur les cellules souches neuronales.

Ils ont découvert que les cellules souches neuronales (CSNs) augmentent leur nombre jusqu’à 80% lorsqu’elles sont exposées au turmérone aromatique, ce qui indique qu’il induit la capacité du cerveau à s’auto-guérir.

Liens commerciaux:



Lorsqu’il a été utilisé sur des rats, ils formaient de nouvelles cellules cérébrales saines dans la zone sous-ventriculaire et dans l’hippocampe, là où naissent les nouveaux neurones. Ils ont également constaté que la taille de ces deux zones s’était élargie.

A lui seul, le turmérone aromatique est un régénérateur puissant qui peut aider les CSNs dans la régénération cérébrale, et pourrait éventuellement conduire à faciliter le traitement des maladies dégénératives comme la maladie d’Alzheimer ou l’accident vasculaire cérébral.

L’effet le plus important du turmérone aromatique dans le cerveau est que, plutôt que de simplement favoriser la prolifération des cellules souches, il différencie également les cellules souches en neurones, ce qui est un objectif majeur de la médecine régénérative.

La curcumine, par ailleurs, a également été utilisée pour le cerveau et a amélioré la mémoire globale des patients souffrant d’Alzheimer.

Donc qu’est-ce que cela signifie ?

cerveau2Beaucoup de gens pensent qu’il suffit d’utiliser un extrait de curcuma pour en retirer les avantages, mais en utilisant le curcuma entier, cela leur offre un éventail de composés thérapeutiques qui autrement pourraient leur faire défaut.

Par exemple, pour l’inflammation du côlon ou les polypes, il est préférable d’utiliser la plante entière plutôt qu’un extrait car il se peut que l’extrait soit absorbé par l’intestin grêle avant même d’atteindre le gros intestin, là où il est le plus nécessaire.

Les effets sur le cerveau de l’utilisation du turmérone aromatique sont encore relativement peu connus, mais cette étude récente montre clairement qu’il possède un facteur de régénération du cerveau.

Alors allez-y, ajoutez une pincée de curcuma à votre smoothie ou votre curry la prochaine fois et vous vous en remercierez plus tard !

Les  plantes médicinales recèlent souvent des centaines de composés bénéfiques, c’est pourquoi il est inexact de supposer qu’un des composés en particulier est l’agent de tous ses pouvoirs de guérison.

Bien que la curcumine et le turmérone aromatique aient été reconnus avoir des effets bénéfiques importants sur le corps et sur le cerveau, c’est le curcuma entier qui offrira le plus grand nombre de bienfaits.

Sources:
www.greenmedinfo.com
www.life-enhancement.com
www.annalsofian.org
stemcellres.biomedcentral.com
www.sciencedirect.com

couv-ebook

SHARE