Une allergie aux animaux ? Voici 7 remèdes naturels pour vous soulager…

Les allergies sont tout sauf agréables. Peut-être en souffrez-vous ou peut-être connaissez-vous quelqu’un qui en souffre?

A quoi ça peut ressembler? Par exemple, la présence de chats peut donner presque immédiatement des yeux de la couleur d’une tomate et des chatouillis dans la gorge…

Si vous ressentez les mêmes effets désagréables dus aux allergies aux animaux de compagnie, sachez que vous n’êtes pas sans ressources face à elles.

L’exposition aux animaux de compagnie durant l’enfance

Edition spéciale : L’« ancien » régime qui gagne Hollywood

Avant de lister quelques remèdes potentiels aux allergies, je voulais attirer votre attention sur cette étude très intéressante parue en 2017.

Tout d’abord publiée dans le journal Microbiome, cette étude démontre que les bébés nés au sein de familles possédant des animaux de compagnie (pour 70 % d’entre elles, il s’agissait de chiens) présentent des doses plus élevées de deux microbes spécifiques. En réalité, lorsque la maisonnée comprend un animal, la présence de ces microbes est doublée.

Liens commerciaux:

Ces microbes sont spécifiquement associés à des risques moindres d’obésité et d’allergies, y compris l’asthme. Il semblerait que la croissance d’un enfant connaisse une période de temps critique pour le développement de l’immunité intestinale.

Théoriquement, l’exposition au cours de la petite enfance aux bactéries et à la saleté (telles que les microbes que l’on trouve dans les coussinets d’un chien ou sa fourrure) permet l’émergence de meilleures fonctions immunitaires dans le futur.

Ce que nous savons aujourd’hui des allergies aux animaux de compagnie

Dans cet article, il est précisé que les allergies aux animaux de compagnie sont reconnues depuis au moins une centaine d’années, période durant laquelle les épidémiologistes, les immunologues et les allergologues ont consacré leurs recherches à la compréhension du lien unissant allergènes animaux et réponses immunitaires humaines.

Comme nous l’avons vu plus tôt, il a été très récemment découvert que les symptômes problématiques peuvent être non seulement causés par l’exposition aux allergènes, mais aussi par des changements dans l’environnement microbien.

 

Il existe également nombre d’autres variables, associées à des risques d’asthme plus élevés, par exemple l’augmentation de l’utilisation d’antibiotiques ou une baisse d’activité physique.

Qu’est-ce qu’une allergie ? Ce terme signifie tout simplement la présence d’immunoglobuline anticorps classe E (IgE). Les chercheurs ont depuis découvert d’autres réponses immunitaires à la présence d’allergènes. Il semblerait que les allergènes soient présents dans la salive, l’urine et les squames.

Combattez naturellement les allergies aux animaux de compagnies en suivant ces sept étapes

Les animaux de compagnie sont une merveilleuse présence dans un foyer. Néanmoins, si vous souffrez d’allergies, vous savez que les raisons de ne pas en posséder peuvent rapidement devenir plus importantes que leur présence. Heureusement, si vous ou l’un des vôtres souffrez de ces allergies, vous pouvez prendre les choses en main !

En vérité, les allergènes des animaux de compagnie sont partout : à l’école, dans les magasins et même dans les supermarchés. À moins de vivre dans une bulle, vous ne pouvez pas faire de votre maison un refuge parfaitement sain. Si la sévérité de vos allergies est importante, vous voudrez consulter votre docteur holistique.

1. Purifiez l’air

Si vous investissez dans un purificateur d’air de qualité, vous pouvez extraire jusqu’à de toutes petites parcelles de squames dans l’atmosphère.

De plus, le pollen, la poussière, les spores et toutes les autres particules microscopiques seront ôtés de l’air ambiant.

Plus votre contrôle sur votre environnement sera grand, mieux vous vous sentirez.

Et, bien que vous puissiez ne pas sentir de différence les quatre à six premières semaines, vous combattrez bien d’autres allergènes en suspension dans l’air pendant cette période.

2. Essayez les huiles essentielles

Ce remède peut être plutôt compliqué, vu que vous voulez investir dans des huiles qui, en premier lieu, soulagent vos glandes surrénales.

Elles pourront vous aider à développer une réponse histaminique plus saine.

Vous pouvez également vouloir viser les inflammations globales, en plus de votre système respiratoire.

Utilisez toujours des produits de qualité thérapeutique et, si vous vous posez des questions, interrogez un vétérinaire holistique ayant des connaissances en huiles essentielles.

3. Essayez la tisane d’orties

Ce remède présente lui aussi des effets antihistaminiques.

Comme il augmente la production de cellules T, ce remède peut aussi soigner les réactions allergiques dues au pollen.

 

 

4. Consommez plus d’aliments riches en quercétine

L’histamine est essentiellement une réponse immunitaire produite par les mastocytes.

Comme l’on pense que la quercétine stabilise ces cellules, il est recommandé de manger plus de pommes, de poivrons, de tomates, de légumes à feuilles vert sombre et d’agrumes.

5. Augmentez vos doses de probiotiques

Vous avez probablement entendu parler des effets thérapeutiques liés aux probiotiques en ce qui concerne la santé intestinale, mais il a été également démontré qu’ils traitent efficacement les allergies.

Ce remède a été entre autres efficace pour traiter les symptômes liés au rhume de foins, et une augmentation des doses de probiotiques sera profitable à toute une série de réponses immunitaires.

6. Pratiquez l’irrigation nasale

Si des squames d’animaux de compagnie s’infiltrent dans vos voies respiratoires nasales, vous pouvez facilement pratiquer une irrigation rapide.

Évacuez les allergènes avec une solution saline 100% naturelle mélangée à de l’eau chaude.

7. Surveillez l’alimentation de votre animal de compagnie

Si vous possédez déjà un animal de compagnie chez vous, non seulement devriez-vous interdire une pièce à l’accès aux animaux, mais en plus, vous devrez faire le maximum pour réduire la perte de squames et de poils.

Pour atteindre ce but, donnez à votre chien ou votre chat de la nourriture de qualité, ce qui l’aidera à maintenir une peau et une fourrure saines.

Donnez régulièrement des bains à votre animal de compagnie. Une étude a démontré que, après avoir donné un bain à des chiens en utilisant un shampooing antiallergène, les taux d’allergène étaient réduits de 85%.

Les animaux peuvent être importants pour notre santé physique et mentale. Si vous possédez déjà un animal ou si vous envisagez d’en adopter un, parlez-en à un spécialiste holistique en allergies, afin de déterminer quelles sont vos options en fonction de la sévérité de vos allergies. Dans certains cas, le risque peut se révéler bien trop important.

— Krista Hillis

Étude : Cet aliment « sain » ENDOMMAGE votre cœur

 

Découvrez comment remplacer vos produits cosmétiques par des alternatives naturelles sur la page suivante…


couv-ebook

 

SHARE