Solution pour remédier à la rétention d’eau

La rétention d’eau est un problème de santé qui se manifeste par des gonflements au niveau des chevilles, des pieds, des mains et des jambes. Elle résulte de l’accumulation des liquides dans les cavités, le système circulatoire et les tissus.

La rétention d’eau peut être détectée à travers des analyses de sang et d’urine, des tests de fonction hépatique, des tests de fonction cardiaque ou des rayons X.

Quelles sont les facteurs de risque de la rétention d’eau ? 

La rétention d’eau apparaît le plus souvent en cas de ménopause, de grossesse, d’inactivité physique et de brûlures. Une alimentation malsaine, l’utilisation de pilules contraceptives ou de toute autre pilule contenant des œstrogènes et l’utilisation de médicaments comme les vasodilatateurs peuvent également entraîner ce problème de santé.

Liens commerciaux:



Dans la plupart des cas, la rétention d’eau n’est pas grave, mais parfois elle peut être dangereuse et augmenter le risque de certaines maladies comme le diabète, les maladies rénales, l’insuffisance cardiaque ou les maladies du foie.

La rétention d’eau, aussi appelée œdème, est malheureusement très fréquente. Par conséquent, il est important de connaître ses principales causes et les moyens de la prévenir.

Voici les principales causes de la rétention d’eau : 

1. La déshydratation

Lorsqu’il n’est pas correctement hydraté, le corps retient l’eau, provoquant des enflures au niveau des mains des jambes, des chevilles et des pieds.

Comment y remédier ?

Évitez le café et les boissons gazeuses et privilégiez l’eau pour garder le corps hydraté.

2. L’ingestion excessive de sodium

L’œdème se produit souvent lorsque le corps commence à utiliser les réserves d’eau qu’il a, ce qui est souvent le cas lorsque la personne consomme des aliments riches en sodium.

Celui-ci est abondant dans les aliments transformés, les condiments, la viande transformée et les légumes en conserve.

Comment y remédier ?

Limitez la consommation des aliments riches en sodium et remplacez votre sel par le sel d’Himalaya.

 

3. Une carence en vitamine B6

La vitamine B6 est essentielle dans de nombreux processus liés au bilan hydrique dans le corps, cela signifie que son manque peut entraîner un œdème.

Le Journal of Caring Sciences a publié une étude dans laquelle les femmes atteintes de syndrome prémenstruel ont reçu cette vitamine quotidiennement et ont connu de grandes améliorations très rapidement.

Comment y remédier ?

Favorisez la consommation d’aliments riches en vitamine B6 comme le poulet, les bananes, les pommes de terre, le thon, les fruits secs, la dinde, les graines de tournesol, les pistaches et le bœuf maigre.

4. Une carence en magnésium

Souffrir d’une carence en magnésium inhibe le bon fonctionnement de nombreux systèmes vitaux et conduit à la rétention d’eau.

 

Une recherche scientifique sur ce sujet a démontré que la consommation de 200 mg de magnésium par jour, pourrait réduire l’œdème chez les femmes atteintes du syndrome prémenstruel.

Comment y remédier ?

Vous devez prendre des compléments en magnésium et consommer plus d’aliments riches en ce minéral, comme les épinards, les noix, le chocolat noir et les avocats.

5. Un manque de potassium

Le potassium est extrêmement important pour la fonction des cellules, des tissus et des organes de l’organisme.

Il joue un rôle important dans l’optimisation du bilan hydrique, de sorte qu’en carence en ce minéral peut entraîner une rétention d’eau et d’autres maux tels que la prise de poids et les crampes musculaires.

En raison de sa capacité à réduire les niveaux de sodium, le potassium est capable d’inverser l’œdème.

Comment y remédier ?

Privilégiez les fruits, notamment la pastèque, les bananes et le melon.

D’autre part, il existe plusieurs plantes ayant des propriétés diurétiques efficaces pour contrer la rétention d’eau comme : l’ail, le pissenlit, le fenouil, le persil, la prêle et l’hibiscus.

illustration

Recevez gratuitement votre exemplaire de « Manger Sain, Vivre Mieux »…

 

SHARE