Quels compléments prendre contre l’arthrose ?

De nombreux compléments alimentaires sont commercialisés pour soulager les douleurs liées à l’arthrose.

Soit ils préviennent la dégénérescence du cartilage comme la glucosamine et la chondroïtine sulfate, soit ils diminuent la fabrication de substances liées à l’inflammation comme les oméga-3 et le méthyl sulfonyl méthane.

Quand on souhaite se supplémenter, arrive vite la question : que prendre ?

Prendre des compléments alimentaires n’est pas si simple. Il faut faire le tri entre l’éthique du laboratoire, la qualité de ses matières premières et surtout les dosages proposés.

Liens commerciaux:



Sous-dosés, ils ne vous serviront à rien, surdosés, ils peuvent nuire à votre santé.

La glucosamine est présente dans tous les tissus conjonctifs de l’organisme, y compris le cartilage. Elle permet :

– la stimulation et la normalisation de la biosynthèse des protéoglycanes et des glycosaminoglycanes, des éléments clés de la structure de votre cartilage ;
– l’inhibition de certaines enzymes causant la destruction de votre cartilage ;
– la réduction des radicaux libres qui endommagent vos tissus ;
– l’amélioration de votre circulation sanguine dans les tissus articulaires.

Le sulfate de chondroïtine est essentiel au glycosaminoglycane, composant le plus abondant de la matrice cartilagineuse. Il joue un rôle dans le maintien de l’intégrité du cartilage articulaire. Son action est similaire à celle de la glucosamine.

La curcumine (de votre curcuma) est anti-inflammatoire et antioxydante. Elle est très efficace dans le traitement des maladies rhumatismales telles que la polyarthrite rhumatoïde ou l’arthrose.

L’ortie renferment des neuromédiateurs (histamine, leucotriènes, etc.) dans ses parties aériennes, des minéraux, des vitamines, de la chlorophylle et surtout des flavonoïdes qui lui donnent ce pouvoir anti-inflammatoire.

La vitamine C contribue à la formation de collagène et contribue à protéger vos cellules contre le stress oxydatif.

Le cuivre favorise les réactions anti-inflammatoires et la formation d’antioxydants. De plus, il favorise la réparation de votre cartilage via la synthèse de collagène et d’élastine.

Le manganèse est un cofacteur enzymatique des glycosyltransférases qui interviennent dans la synthèse des glycosaminoglycanes (dont notamment la chondroïtine-sulfate), constituants essentiels de votre cartilage.

Pour vous faciliter la vie, certains laboratoires vous proposent des associations.

Bien sur, je n’ai aucun autre intérêt que le plaisir de partager des pistes viables. Je vous rappelle également que les compléments alimentaires ne sont pas des substituts à une alimentation équilibrée. N’oubliez pas de consulter un spécialiste (pharmacien, médecin, naturopathe…) avant d’entamer une cure.

Source : www.lauraazenard.fr

SHARE