Faites-vous partie de ces 5 catégories de personnes qui DOIVENT éviter le Curcuma ?

Arrêtez de consommer du curcuma si vous faites partie d’une de ces 5 catégories de personnes…

Le curcuma est une racine couramment utilisée en cuisine en raison de l’agréable saveur et couleur qu’elle apporte aux petits plats mitonnés.

Le curcuma possède aussi de nombreuses vertus santé qui aident à traiter plusieurs maladies.

Cependant, cette épice peut aussi provoquer des effets secondaires.

Voici les 5 catégories de personnes qui ne doivent pas consommer de curcuma

Liens commerciaux:

Le curcuma est en effet une épice qui peut avoir des effets secondaires néfastes pour la santé.

Le curcuma, lorsqu’il est associé avec du poivre noir ou du gingembre, est un anti-inflammatoire très puissant qui permet de réduire le stress oxydatif sur l’ADN des cellules.

Mais il faut savoir que le curcuma peut provoquer chez certaines personnes des problèmes d’estomac, de la diarrhée, des étourdissements et des nausées.

Les 5 catégories de personnes qui ne devraient pas consommer de curcuma :

Les femmes enceintes ou qui allaitent

Les femmes enceintes ou qui allaitent doivent éviter de consommer cette épice (que ce soit en poudre ou en gélules) car il a été médicalement prouvé que le curcuma à fortes doses peut compromettre une grossesse en stimulant les menstruations et en contractant les muscles de l’utérus.

A noter que chez les hommes, lorsque le curcuma est pris par voie orale, il peut, dans certains cas, faire diminuer le niveau de spermatozoïdes et de testostérone et ainsi affecter la fertilité.

Si vous envisagez une grossesse, le curcuma est à consommer avec beaucoup de prudence.

Les personnes qui ont des calculs biliaires

D’après des études récentes, le curcuma peut déclencher des effets secondaires tels que des douleurs chez les personnes qui souffrent de calculs biliaires.

Si vous êtes sujet à ce genre de désagrément de santé, évitez le curcuma.

Les personnes qui souffrent d’une obstruction des voies biliaires

La curcumine améliore les fonctions de la vésicule biliaire et prévient le cancer de cet organe.

Toutefois, les personnes qui souffrent d’une obstruction des voies biliaires doivent faire très attention et consommer cette épice avec beaucoup de prudence.

Les personnes qui ont des calculs rénaux

Consommé en grandes quantités, le curcuma peut provoquer la formation de calculs rénaux.

Pourquoi ? Parce qu’il renferme des oxalates solubles, qui en se combinant avec le calcium peuvent créer de l’oxalate de calcium insoluble, qui est la cause de 75% des cas de calculs rénaux.

Par conséquent, les personnes sujettes aux calculs rénaux doivent éviter le curcuma, ou limiter la consommation de l’oxalate alimentaire à moins de 50 mg par jour.

Les personnes qui doivent subir une intervention chirurgicale

Les gens qui sont sur le point de subir une chirurgie devraient cesser de consommer du curcuma au moins deux semaines avant parce que cette épice empêche la coagulation du sang et peut présenter un risque d’hémorragie supplémentaire pendant et après l’opération.

>> A LIRE : Le Curcuma est-il VRAIMENT meilleur que l’Ibuprofène?