Curcuma: Ses dangers et bienfaits pour la santé

Le curcuma est une plante poussant en Asie, principalement en Inde, au Bangladesh, au Sri Lanka ainsi qu’en Birmanie.

Ressemblant à une sorte de gingembre orange, son rhizome est principalement consommé sous forme de poudre.

Fort de ses nombreux bienfaits, il est aujourd’hui utilisé à travers le monde comme épice, comme colorant et comme plante médicinale.

Découvrons toute suite les bienfaits du Curcuma

#1 Le Curcuma aide à digérer

Liens commerciaux:

Utilisé depuis des millénaires en médecine ayurvédique pour réguler les désordres digestifs, il protège les parois de l’estomac contre les irritations en dopant la production de mucus, ce qui favorise également le transit.

Cette racine jaune, dont la poudre donne sa jolie teinte aux currys indiens, stimule par ailleurs la digestion des graisses.

#2 Le curcuma préviendrait l’apparition de certains cancers

En luttant contre le stress oxydatif responsable de la dégénérescence cellulaire et contre l’inflammation, il agirait en prévention de certains cancers.

La curcumine, présente dans le curcuma, possède même des effets positifs dans le traitement de certains cancers.

En Chine, on l’emploie pour traiter les premières phases du cancer du col de l’utérus, en parallèle des traitements allopathiques habituels »

#3 Le curcuma est un puissant antioxydant

Les bienfaits antioxydants de la curcumine sont très puissants, bien plus puissantes qu’avec la plupart des autres épices, fruits et légumes.

Le curcuma longa est l’un des aliments à l’effet antioxydant le plus prononcé.

Mais qu’est-ce que cela signifie ?

L’oxydation est une réaction chimique entrainant la création de radicaux. Ces derniers sont responsables de l’apparition de différents troubles et de différentes maladies.

En protégeant le corps de l’oxydation, les anti-oxydants assurent un bien-être général et une santé de fer.

#4 Le curcuma est un puissant anti inflammatoire

Arthrose, tendinite, blessures, brûlures d’estomac… Ces désagréments sont le fruit d’inflammations.

Le curcuma est, en plus d’être un antioxydant de premier choix, un anti-inflammatoire tout aussi puissant.

Là encore, c’est de sa riche teneur en curcumine que le curcuma longa tient ses bienfaits anti-inflammatoires.

Peu importe le type d’inflammations diagnostiquée, le curcuma peut aider à la guérir.

>> Le Curcuma est-il VRAIMENT meilleur que l’Ibuprofène?

Que ce soit une douleur articulaire, une brûlure d’estomac, de l’acné ou même une petite plaie, la digestion ou l’application de curcuma sera bénéfique et participera à la guérison de l’inflammation

#5 Le curcuma est une grande une source de vitamines

Riche en fer, manganésium, potassium, vitamines C et B6, le curcuma consommé régulièrement est un bon moyen de rester en bonne santé.

En période de fatigue par exemple il donne un coup de fouet.

C’est aussi un super-aliment préventif pour la santé de façon générale.

En prévention, prendre une cuillère à café par jour de curcuma en poudre et saupoudrez sur vos plats.

Mais attention… Le curcuma s’assimile assez mal seul, il faut le consommer avec de la matière grasse, et du poivre ou du gingembre.

Le cocktail curcuma-gingembre est un excellent anti-inflammatoire !

#6 Le curcuma prévient les maladies cardiovasculaires

Selon les recherches, une complémentation journalière en curcumine équivaut à une heure d’activité physique en termes de prévention des maladies cardiovasculaires.

#7 Le curcuma prévient l’alzheimer

En plus de protéger votre coeur, la curcumine ralentit le vieillissement de votre cerveau et prévient la maladie d’Alzheimer.

Comment le sait-on ?

>> 5 raisons de manger du curcuma TOUS les jours

Comme pour le cancer, la prévalence de la maladie d’Alzheimer est 4 fois plus faible en Inde – grand consommateur de curcuma – que dans les pays occidentaux.

Une étude a même confirmé le fait que les personnes consommant le plus de curcuma étaient celles qui étaient les moins touchées par la maladie d’Alzheimer.

#8 Le curcuma aide à lutter contre la dépression

ll nous arrive à tous d’être déprimés. Si cette condition se prolonge dans le temps, on parle de dépression.

Parmi les caractéristiques de la dépression, on trouve l’absence de plaisir et la perte d’intérêt pour les activités quotidiennes.

Chez les personnes souffrant de dépression, les neurotransmetteurs tels que la sérotonine et la norépinephrine apparaissent en quantités réduites dans certaines zones du cerveau.

Les antidépresseurs agissent d’ailleurs sur ces neurotransmetteurs.

La curcumine possède également un effet positif sur ces neurotransmetteurs. En particulier sur la sérotonine et la dopamine.

La curcumine a donc également le potentiel d’un antidépresseur.

#9 Le curcuma diminue le taux de cholestérol LDL

Des taux élevés de LDL cholestérol sont associés à une augmentation du risque de maladies cardiovasculaires.

Un taux élevé de LDL cholestérol est un signe qu’il existe une inflammation chronique quelque part dans le corps.

>> 5 aliments à ÉVITER à tout prix pour vous débarrasser de l’Inflammation

On appelle également le cholestérol LDL le mauvais cholestérol et le HDL, le bon cholestérol.

Le cholestérol HDL aide à réduire le taux de cholestérol LDL.

Les compléments de curcumine diminuent le taux de mauvais cholestérol LDL, ce qui réduit le risque de maladies cardiovasculaires.

#10 Le curcuma comme analgésique naturel

L’une des propriétés les plus largement acceptées de la curcumine par la communauté scientifique est sa capacité à gérer la douleur.

En 2014, le European Journal of Pharmacology a publié des recherches révélant que la curcumine active naturellement le système opioïde chez les rats diabétiques.

Habituellement stimulé par les drogues, ce processus naturel sert de réponse inhérente au corps pour soulager la douleur.

Une autre étude intéressante publiée en 2013, montre que la curcumine permet de contrôler à la fois les douleurs sévères de brûlures et d’améliorer la cicatrisation des plaies.

Généralement traitée avec des opioïdes dangereux et des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (pouvant entraîner des effets secondaires graves), la curcumine se révèle être un analgésique naturel très prometteur.

>> 8 plantes et épices qui peuvent équilibrer votre taux de sucre dans le sang

#11 Le curcuma pour booster la récupération musculaire

Cette partie intéressera particulièrement les sportifs : une étude de grande ampleur publiée dans le Journal of the International Society of Sports Nutrition en juin 2014, montre qu’un extrait de curcumine peut diminuer les douleurs musculaires après l’entraînement, causé par un stress oxydatif et une réponse inflammatoire.

Ces améliorations observées se traduisent par une récupération plus rapide, et une meilleure capacité fonctionnelle au cours des prochaines séances d’entraînement.

Passons maintenant aux dangers du Curcuma

>>

#1 la coagulation sanguine

La curcumine peut ralentir la coagulation sanguine.

Mieux vaut donc ne pas l’utiliser parallèlement à des anticoagulants et certains médicaments ou d’autres épices à l’effet similaire.

#2 les Troubles digestifs

Certaines personnes éprouvent de légers troubles digestifs si elles consomment plus de 1 000 mg de compléments de curcumine par
jour.

Les troubles possibles incluent brûlures d’estomac, ballonnements, sécheresse buccale, diarrhée et flatulences .

#3 Les Éruptions cutanées en cas de doses extrêmes

Des personnes ayant consommé des doses de curcumine extrêmement élevées, 8 000 mg ou plus par jour, ont développé des éruptions cutanées.

Attention donc aux doses extrêmes de Curcuma.

#4 Maux de tête et nausées

Certaines personnes ont des maux de tête ou des nausées lorsqu’elles consomment plus de 450 mg de curcumine par jour.

Plus la dose est élevée, plus leur risque de souffrir de maux de tête ou de nausées augmente. C’est la quantité qui fait le poison, dit-on.

Cela vaut également pour le curcuma et la curcumine.

Il s’agit d’un aliment sain, sauf si vous en consommez trop.

Tant que vous ne dépassez pas dans la quantité journalière indiquée sur l’emballage, vous n’avez pas à craindre que sa consommation, même à long terme, vous fasse du tort.

>> 5 herbes et épices médicinales qui soulagent les articulations raides.