CORONAVIRUS : Comment fabriquer son gel hydroalcoolique

Ça ne vous a sans doute pas échappé en ce moment il y a un petit virus qui circule.

Pour limiter la propagation de ce virus il est vivement recommandé de se laver les mains régulièrement.

Sauf qu’on n’a pas toujours à disposition un lavabo, de l’eau et du savon, c’est pourquoi il est nécessaire d’avoir toujours sur soi un gel antibactérien.

Liens commerciaux:

Mais vous n’êtes pas sans savoir que les gels antibactériens en ce moment ils se font rares, les prix augmentent, bref ça coûte cher.

Vous pouvez très bien vous même faire votre propre gel antibactérien, c’est très simple.

Il vous faut :

Cela peut être de la glycérine végétale…

L’eau distillée est une eau totalement purifiée, que vous pouvez aussi obtenir en faisant bouillir de l’eau dans une bouilloire propre ou dans une casserole propre. Et vous laissez refroidir.

Vous commencez par verser dans un récipient l’alcool à 90, vous ajoutez l’eau oxygénée, le glycérol, donc la glycérine végétale, et enfin vous versez votre eau refroidie.

Vous mélangez le tout et vous versez ensuite ce doux breuvage dans des flacons.

>> Rapport : Découvrez le fruit qui engendre l’autodestruction des cellules cancéreuses

L’idéal est de prendre plein de petits flacons vides que vous avez peut-être déjà chez vous et vous en mettez un dans votre voiture, vous en laissez un au bureau et un dans votre sac.

Comme ça, vous êtes sûr d’en avoir toujours sous la main en cas de contamination.

C’est à peu de choses près la recette de l’OMS, sauf que la recette de l’ OMS est destinée à des professionnels, ils recommandent d’utiliser de l’éthanol 96% et nous pauvres petits particuliers, on va avoir du mal à s’en procurer facilement.

Donc remplacez l’éthanol 96% par de l’alcool à 90…

Tous ces produits sont accessibles en pharmacie et dans les supermarchés.

Soyez prudent, mettez un masque si vous êtes malade…

>> Rapport : Découvrez le fruit qui engendre l’autodestruction des cellules cancéreuses