Ces anciens superaliments peuvent combattre la fatigue, l’hypertension et plus encore

Ces superaliments sont peut-être à la mode, mais ils sont loin d’être nouveaux.

En fait, ils sont si vieux que vous pourriez les appeler « anciens ».

Ces aliments de base historiques sont récemment devenus de nouvelles tendances culinaires, et voici comment ces superaliments pourraient faire du bien à votre santé.

  1. Kombucha

Étude : 
Boire 2 cuillères à soupe de ceci avant d’aller au lit

La légende raconte  que le kombucha a été servi pour la première fois en 220 avant J.-C. à l’Empereur Qin Shi Huangdi. Comme les Chinois avaient un penchant pour les élixirs de longévité, les gens appelaient ce thé fermenté le « remède pour l’immortalité » ou le « thé de l’immortalité ».

Grâce aux routes commerciales en Inde et en Russie, le kombucha finalement refait surface au Japon. Apparemment, un Japonais en visite à Kargasok (Russie) a trouvé ce thé fermenté et a été étonné par le bien-être qu’il semblait fournir.

De nos jours, cet élixir de longue vie (fréquemment utilisé par les Samouraïs à l’époque) est encore largement utilisé au Japon. Le kombucha s’est aussi fait une place en Europe et désormais en Amérique du Nord.

Le kombucha, produit en faisant fermenter du thé avec une colonie de bactéries et de levures vivant en  symbiose (ou « mère »), était régulièrement consommé pour remédier aux troubles inflammatoires comme l’arthrite et même le cancer.

Liens commerciaux:

Aujourd’hui, le kombucha est devenu une boisson incontournable pour la santé. Les adeptes utilisent la boisson comme un remède fait-maison contre l’acné, la fatigue, l’hypertension, les maux de tête et la constipation.

Une fois fermenté, le kombucha devient légèrement pétillant et contient du vinaigre, des vitamines B, des enzymes, des probiotiques et une concentration élevée d’acide. Les gens croient qu’il peut :

  • Améliorer la digestion
  • Aider à perdre du poids
  • Augmenter l’énergie
  • Nettoyer et détoxifier
  • Stimuler le métabolisme
  • Soutenir l’immunité
  • Réduire les douleurs articulaires
  • Et aider à prévenir le cancer

Donc, si vous cherchez une boisson riche en antioxydants (que même les empereurs appréciaient jadis) qui tue les bactéries nocives et combat aussi plusieurs maladies, alors cette ancienne boisson est faite pour vous !

  1. Graines de chia

Encensées jadis en tant que superaliment aztèque en 3500 avant J.-C., les graines de chia ont à nouveau leur heure de gloire à l’époque moderne.

En plus des anciens guerriers qui mangeaient ces graines complètes, les gens les utilisaient aussi en médecine.

Elles étaient également moulues pour faire de la farine, mélangées à d’autres ingrédients dans des boissons et pressées pour faire de l’huile.

Les graines de chia étaient aussi pratiques car elles pouvaient être conservées durant des périodes relativement longues.

En plus de ces usages pratiques, on pensait qu’elles étaient utilisées comme sacrifice dans des cérémonies religieuses.

Dans la langue des Mayas, “chia” signifie force, c’est pourquoi les anciennes civilisations croyaient que ces graines détenaient de super-pouvoirs.

Les graines de chia n’ont pas vraiment une saveur très forte, donc les gens peuvent facilement les ajouter à une large gamme d’aliments.

Elles forment également une substance gélatineuse digestible lorsqu’elles sont mélangée à du liquide, en faisant un épaississant idéal pour les soupes, les smoothies et les flans. Les végans peuvent même utiliser le chia  sous sa forme de gel comme substitut pour les œufs dans les pâtisseries.

Mais ce qui fait que ces graines sont l’un des aliments les plus sains de la planète c’est qu’elles délivrent plein de nutriments avec très peu de calories. En fait, 30g de graines de chia contiennent :

  • 11g de fibres
  • 4g de protéines
  • 9g de graisses saines
  • 18% de l’apport journalier recommandé en calcium
  • 30% de l’apport journalier recommandé en manganèse
  • 30% de l’apport journalier recommandé en magnésium
  • 27% de l’apport journalier recommandé en phosphore
  • Une quantité significative de zinc, de vitamine B3 (niacine), de potassium, de vitamine B1 (thiamine) et de vitamine B2

Des recherches publiées dans le Journal of the American Oil Chemists’ Society suggère que les graines de chia sont également riches en antioxydants.

Ces antioxydants sont ce qui protège les graisses sensibles contenues dans les graines contre le rancissement.

Les graines de chia ont aussi une teneur élevée en fibres (les fibres constituent 40% de leur poids) et une faible teneur en glucides, en faisant l’une des meilleures sources de fibres au monde.

Elles contiennent aussi une quantité impressionnante de protéines dont il a été démontré qu’elles réduisaient l’appétit et prévenaient les fringales nocturnes.

De plus, les graines de chia sont un aliment en « grain complet » et elles sont habituellement cultivées de manière bio. Ce ne sont pas des aliments OGM et elles sont naturellement sans gluten.

  1. Céréales anciennes

Ces dernières années les anciennes céréales ont connu un regain de popularité largement dû à l’augmentation des allergies alimentaires et à notre désir d’être en meilleure santé.

Les céréales anciennes existent depuis environ 75 000 ans. Et nous disons que ces céréales (comme le quinoa) sont « anciennes »  car dans l’ensemble elles n’ont pas beaucoup changé durant des centaines d’années.

Contrairement au blé moderne qui a subi des croisements, la plupart des céréales anciennes sont riches en éléments nutritifs. Elles sont remplies de calcium, de fibres et d’un acide aminé qui aide notre corps à brûler la graisse (l’amarante en étant la meilleure source).

Voici les meilleures anciennes céréales que vous devriez ajouter à votre alimentation :

Épeautre

Cette céréale au goût de noix contient plus de nutriments que le blé, y compris plus de protéines, de folate, de magnésium et de sélénium.

L’épeautre est également une grande source de fibres (4g par demi-verre).

Vous pouvez utiliser la farine d’épeautre dans un certain nombre de plats, et on en trouve dans une diversité de produits dont les  céréales, le pain, les pâtes et les biscuits.

Mais gardez à l’esprit que l’épeautre contient du gluten et que par conséquent il n’est pas adapté à ceux qui souffrent d’intolérance au gluten.

Amarante

Cette « pseudo-céréale » est souvent considérée comme un légume.

Elle ne contient pas de gluten et a un profil nutritionnel impressionnant.

Elle est également riche en fibres et il a été démontré qu’elle était bénéfique pour réduire le cholestérol, d’après des recherches publiées dans l’International Journal for Vitamin and Nutrition.

Des recherches suggèrent que l’amarante a aussi une teneur élevée en protéines, en lysine, en magnésium, en calcium et en squalène (un composé anti-cancer).

Quinoa

Prix: Rupture de stock
Cette céréale ancienne est en fait une graine et pas du tout une céréale.

Le quinoa a gagné une énorme popularité en raison de sa teneur élevée en protéines. Il s’agit en fait d’une protéine complète contenant tous les 9 acides aminés essentiels.

Et comme le quinoa ne contient pas de gluten, il est parfait pour ceux qui souffrent de sensibilité au gluten ou qui ont une maladie cœliaque.

  1. Algues

Les algues peuvent ne pas sembler appétissantes, mais elles le sont.

Dans le monde entier et à travers l’histoire, les populations vivant près des côtes ont mangé des algues comestibles.

Les Japonais consomment des algues depuis plus de 2000 ans. Aujourd’hui, c’est un produit de base dans les régimes alimentaires asiatiques, l’un de leurs plus gros avantages étant leur teneur en iode.

Nous avons besoin d’iode pour garder une fonction thyroïdienne saine. Et en raison des régimes pauvres en sel, beaucoup d’entre nous n’ont pas un apport suffisant en iode.

En raison de l’afflux de la cuisine asiatique, les fruits de mer sont également rapidement devenus un superaliment dans la culture occidentale.

Des recherches suggèrent que consommer régulièrement des fruits de mer peut protéger contre un large spectre de maladies modernes. Les chercheurs ont démontré que les algues avaient un effet de conservateur sur les aliments, en particulier en ce qui concerne les bactéries à Gram négatif. Les bénéfices pour la santé des algues crues ou séchées au soleil incluent :

  • Une source élevée de protéines (20% dans les algues vertes et jusqu’à 70% dans la spiruline)
  • Une excellente source d’iode, de calcium, de fer et de magnésium
  • Une grande source de vitamine C
  • Des propriétés antivirales, antibactériennes et anti-inflammatoires
  • Des polysaccharides qui vous aident à surmonter la fatigue, à garder une tension artérielle et une glycémie saines, à encourager la bonne humeur, à apaiser l’ irritation, à soutenir la fonction immunitaire, à favoriser la santé cardiovasculaire et même à augmenter la libido, comme le suggère le Dr Edward Group

Ne faites pas la fine bouche avec ce superaliment stimulant la thyroïde. En plus de satisfaire vos fringales salées, les algues s’accordent bien avec les sushis, le tofu, la soupe miso, les salades, les sautés, les ragoûts de légumes et les légumes verts.

  1. Kimchi

Ce plat traditionnel de chou fermenté est en train de rapidement devenir un aliment de base probiotique dans la cuisine occidentale moderne.

Le kimchi est un aliment fermenté ethnique originaire de Corée. Il est constitué de légumes tels que du chou chinois fermenté avec des bactéries d’acide lactique, d’après des recherches.

Le kimchi est un aliment probiotique aux légumes dont les avantages pour la santé sont similaires à ceux du yaourt (en tant que produit laitier probiotique).

Ce plat aux légumes crucifères rempli de fibres contient des épices riches en antioxydants et, plus important, en probiotiques bons pour les intestins.

Une étude publiée par le Département des Sciences de l’Alimentation et de la Nutrition conclut que le kimchi :

  • Est anti-cancer
  • Est anti-obésité
  • Est anti-constipation
  • Soutient la santé colorectale
  • Apporte des probiotiques
  • Réduit le cholestérol
  • A un effet fibrinolytique
  • A des propriétés antioxydantes et anti-âge
  • Soutient la fonction cognitive
  • Soutient la fonction immunitaire
  • Est bon pour la santé de la peau

Le kimchi est à la fois goûteux et très fonctionnel. Les gens le servent typiquement avec du riz cuit à la vapeur dans tous les repas coréens. Et si vous voulez tenter l’aventure, vous pouvez aussi le préparer vous-même !

Nous y voilà, 5 anciens superaliments que vous avez besoin d’inclure dans votre alimentation moderne. Non seulement ils sont incroyablement délicieux, mais ils vous donnent aussi un coup de fouet au niveau nutritif.  

Urgent : 
Le vin rouge et votre intestin (résultats d’études importantes)

 

— Katherine Marko

SHARE