7 remèdes de grands-mères contre les maux de tête et la migraine

Un mal de tête peut être dû à de multiples facteurs et être différent d’un individu à l’autre. S’il persiste, vous devez absolument consulter un médecin.

Néanmoins, voici quelques trucs de grand-mère qui ont fait leurs preuves pour vous soulager. Essayez-les, ils vous aideront certainement à aller mieux.

1. La lavande

Non seulement la lavande sent bon, mais elle constitue aussi un remède de grands-mères aidant à apaiser les maux de tête et la douleur de la migraine.

L’huile de lavande peut être soit inhalée soit appliquée sur la peau (faites néanmoins un test en cas de possibilité d’allergies).

Deux à quatre gouttes dans deux à trois tasses d’eau bouillante sont recommandées lors du traitement de maux de tête par l’inhalation des vapeurs d’huile de lavande.

Contrairement à beaucoup d’huiles médicinales, ce remède de grands-mères peut également être appliqué en toute sécurité de façon externe sans avoir besoin de le diluer.

L’huile de lavande ne doit pas être prise par voie orale.

Liens commerciaux :

2. La menthe

Il a été prouvé que la menthe est apaisante pour les céphalées de tension.

Cette huile à odeur fraîche possède des propriétés de vasoconstriction et de vasodilatation qui aident au contrôle de la circulation sanguine dans le corps.

Les maux de tête classiques et migraineux sont souvent dus à une mauvaise circulation sanguine et l’huile de menthe aide à ouvrir et fermer les vaisseaux, favorisant ainsi la fluidité du sang.

Les remèdes de grands-mères à base de menthe ouvrent également les sinus de sorte que davantage d’oxygène peut accéder à la circulation sanguine.

Liens commerciaux :

3. Le basilic

L’huile extraite des plants de basilic peut aussi être utile en cas de maux de tête.

Le basilic opère comme un relaxant musculaire, il est donc particulièrement utile pour les maux de tête causés par la tension et les muscles tendus.

Et ce qui ne gâche rien, il sent bon 😉

Liens commerciaux :

4. Eviter certains aliments

Vous devez faire des changements dans votre régime alimentaire si vous êtes souvent sujet à des maux de tête.

Vous devez ainsi éviter les produits laitiers, le chocolat, le beurre d’arachide, certains fruits comme l’avocat, la banane et les agrumes, les oignons, les viandes contenant des nitrates, comme le bacon et les hot-dogs; les aliments contenant du glutamate monosodique (MSG) ; les aliments contenant de la tyramine (un acide aminé présent dans le vin rouge) et les aliments fermentés ou marinés au vinaigre.

Liens commerciaux :

5. Un massage du cuir chevelu

Ces massages du cuir chevelu ont tendance à soulager la douleur de la migraine.

Des chercheurs brésiliens ont montré que le massage du nerf grand occipital, localisé à l’arrière de la tête, à la base du crâne, réduisait la douleur de la migraine.

Outre le massage du cuir chevelu, vous pouvez également essayer la réflexologie (massage des points réflexes sur les mains et les pieds).

Pourquoi pratiquer la réflexologie
Liens commerciaux :

6. La camomille

Ce remède de grand-mère est devenu populaire dans les années 80, quand une étude effectuée en Grande-Bretagne a montré que 70 % des participants avaient moins de douleur causée par la migraine après la consommation quotidienne de grande camomille.

Plusieurs études ont confimé la grande camomille dans la prévention et le traitement de la douleur causée par la migraine.

L’une d’elles a montré une amélioration chez les personnes qui consommaient quotidiennement cette grande camomille en association avec de l’osier blanc, qui contient des propriétés semblables à l’aspirine.

Liens commerciaux :

7. Le sarrasin

L’impact du sarrasin sur les maux de tête et la douleur de la migraine provient d’un flavonoïde appelé la rutine.

Les flavonoïdes sont des composés phytochimiques que nous trouvons dans les plantes et qui possèdent des propriétés anti-oxydantes qui neutralisent la dégradation des cellules.

Ce sont eux qui sont responsables de la couleur variée des fleurs et des fruits et ils représentent une source importante d’antioxydants dans notre alimentation.

En outre, des chercheurs de Taiwan ont démontré les effets bénéfiques des flavonoïdes sur l’inflammation, cause fréquente de maux de tête.

Liens commerciaux :

SHARE