3 plantes pour avoir des seins plus volumineux

Oubliez le silicone : voici trois plantes pour avoir une poitrine plus volumineuse !

Avoir de petits seins ou des seins plats est généralement source de complexes chez les femmes, surtout en voyant les décolletés pleins de charme des célébrités.

Plusieurs d’entre elles envisagent de porter des implants mammaires tandis que d’autres ont déjà franchi le pas.

Cependant, l’implantation de ces corps étrangers, surtout dans une partie aussi sensible, comporte de multiples dangers.

Quels sont les dangers des implants mammaires en silicone ?

Un implant mammaire est une prothèse utilisée en chirurgie esthétique afin d’augmenter le volume des seins ou d’en améliorer la forme.

Liens commerciaux:

Il est également utilisé en chirurgie reconstructrice, afin de « reconstituer » un sein suite à une mastectomie.

Les implants les plus utilisés sont ceux remplis de gel de silicone.

Or, ces implants ont fait l’objet d’une grande polémique et leur utilisation a été restreinte.

Comme tout corps étranger qui entre dans l’organisme, l’implant mammaire comporte également des risques.

Outre les risques génériques liés à la chirurgie tels que les hématomes ou l’intolérance à l’anesthésie, il existe d’autres dangers spécifiques tels que :

  • la perforation de l’implant et la libération de son contenu dans l’organisme provoquant ainsi des infections
  • la contraction du tissu cicatriciel autour de l’implant causant un durcissement et des douleurs aigues au niveau du sein traité
  • la détérioration de la qualité de l’implant avec le temps ce qui engendre une asymétrie des seins, etc.

Une étude menée à la clinique Mayo aux États-Unis a révélé que 25% des femmes ayant reçu des implants mammaires ont eu des complications locales dans les cinq ans suivant l’implantation, et se sont vues dans l’obligation de subir d’autres interventions chirurgicales.

Une autre étude menée au Canada sur 147 femmes qui ont subi une implantation de ces prothèses a montré que 51% d’entre elles avaient subi au moins une chirurgie supplémentaire liée aux implants.

Parmi ces 51% de femmes, 49% ont subi une seule chirurgie après l’implantation, 23% en ont subi deux, 11% en ont subi trois et 17% en ont subi quatre.

À cause de ces complications, 40% de ces femmes ont décidé de subir une autre opération afin d’enlever définitivement leurs implants.

Ceci, sans oublier l’impact sur l’état de santé physique et psychologique qu’une telle succession d’opérations chirurgicales peut avoir sur la femme qui la subit.

Comment agrandir ses seins de manière naturelle ?

La richesse de la nature n’a pas de limites. D’ailleurs, elle a la solution même pour ce problème esthétique.

Pour agrandir naturellement vos seins, vous pouvez utiliser l’une des plantes suivantes.

Le fenugrec : cette plante qu’on trouve généralement sous forme de graines dans le rayon épices est connue pour ses vertus stimulatrices de l’appétit et de la digestion et sa capacité à favoriser la prise de poids.

Contenant des phyto-œstrogènes, elle a un effet galactogène qui stimule la lactation et permet d’augmenter naturellement la taille des seins.

Utilisation : Faites un massage stimulant de votre poitrine avec de l’huile de fenugrec.

Si vous n’en disposez pas, vous pouvez broyer quelques graines de fenugrec pour en faire une poudre.

Ensuite, ajoutez-y une huile végétale et laissez tremper toute la nuit.

Le lendemain matin, utilisez l’huile pour vous masser la poitrine.

À appliquer une fois par jour pendant 7 à 10 jours maximum.

Faites une pause de trois mois avant de renouveler votre cure.

Mise en garde : La consommation de fenugrec est déconseillée aux femmes enceintes, aux personnes allergiques aux arachides et sous traitement médical (anticoagulants, etc.

La bardane : Stimulante pour la circulation sanguine, cette plante permet d’augmenter le flux sanguin au niveau des seins, ce qui aide à faire augmenter leur volume.

De plus, sa forte teneur en œstrogènes agit également sur les tissus mammaires et renforce le système reproductif féminin.

Utilisation : Vous pouvez la prendre sous forme d’infusion, en faisant trempez 3 à 6 g de ses racines ou de ses feuilles dans un demi-litre d’eau chaude, et d’en boire une tasse trois fois par jour.

Ainsi, vous bénéficierez également de ses vertus détoxifiantes, antibactériennes et anticancéreuses.

Mise en garde : La consommation de bardane est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes, aux enfants et aux personnes souffrants de calculs biliaires.

Le fenouil : C’est une plante connue pour sa capacité à améliorer la digestion et à protéger le foie.

Grâce à ses composés actifs – anéthole, dianethole et photoanethole  – et à sa forte teneur en phyto-œstrogènes, le fenouil permet de modifier les niveaux d’œstrogènes dans le corps, de réguler le cycle menstruel, d’augmenter le volume des seins et de stimuler la lactation.

Utilisation : Vous pouvez préparer un thé au fenouil, en faisant infuser 3 grammes de graines de fenouil (dose maximale quotidienne) dans 250 ml d’eau bouillante.

La consommation de ce thé doit être progressive, 1 tasse la première semaine, 2 pendant la seconde et 3 pendant la troisième semaine, 20 à 30 minutes avant le repas.

Mise en garde : Le fenouil est déconseillé aux femmes qui ont des antécédents de convulsion, d’épilepsie et de tumeurs.

Il interagit également avec certains antibiotiques et médicaments photo-sensibilisants, c’est pourquoi, il est préférable de consulter un avis médical avant son utilisation.

Les graines de fenouil annulent également l’effet de la pilule et leur consommation est déconseillée pendant la grossesse et l’allaitement.

>> COMMENT GROSSIR SA POITRINE DE MANIÈRE NATURELLE